HomeStatutsProgrammeRèglementMessagesDirectionCotisationClause de non-responsabilitéLiensContactIndex Documents

StartStatutenProgrammaReglementBerichtenBestuurLidgeldDisclaimerLinkenContactIndex Documenten

 

Programme

Initiative pour une médecine d’avenir.                                                                      Le programme en totalité

Cette somme de la réflexion médicale est destinée à devenir le programme d’un syndicat idéal: Domino.

Domino est un syndicat qui défend et promeut l'acte médical intellectuel. En cela, il s'adresse directement aux médecins généralistes, ainsi qu'à tous les médecins spécialistes qui pratiquent essentiellement une médecine intellectuelle.

L'un des objectifs de Domino est de rassembler le plus grand nombre possible de médecins autour d'un projet commun qui dessinera la médecine générale de demain, redéfinira ses rapports avec la médecine spécialisée, et ce de part et d'autre de la frontière linguistique.

Nous offrons dans ces lignes une alternative réaliste et crédible au système hospitalocentriste actuel qui a largement démontré ses limites tant en terme de budget que de santé publique.

Notre syndicat veut créer des liens avec tous ceux, syndicats et associations scientifiques, qui s'attachent à ce que l'exercice médical redevienne attrayant et satisfaisant.

 

En résumé, Domino prône:

  • une promotion de l'acte médical intellectuel par une juste revalorisation financière;

  • une restructuration des relations entre le médecin généraliste, ses confrères spécialistes et les autres acteurs des soins de santé;

  • le maintien de la fédéralisation du système de soins de santé et des remboursements;

  • une amélioration des conditions de travail du médecin, de son confort et de son statut social;

  • une amélioration de l'image du médecin intellectuel avec à la clé une meilleure consideration sociale;

  • le financement du syndicalisme médical.

Points détaillés du programme:

 

1. la revalorisation financière du médecin

 

1.1. par l’honoraire à l’acte:

 

Domino demande une revalorisation de l'acte médical intellectuel qui ne soit plus l'enjeu de discussions en commission médico-mutuelliste. Cet honoraire doit être indexé systématiquement chaque année et ne peut être conditionné à des comportements de prescription décidés par le gouvernement.

 

1.2. par le forfait global:

 

Domino n'est pas opposé à la forfaitarisation de certains de nos revenus, car il tombe sous le sens que le paiement à l'acte au contact du patient ne peut permettre d’atteindre le revenu décent auquel a droit un médecin moderne. Par contre, Domino est opposé à la multiplication de petits forfaits payés continuellement en retard. Nous demandons donc que tous les forfaits actuels et d'autres soient regroupés en un seul forfait payé à date fixe, indexé sans condition à date fixe aussi.

 

1.3. par une prime à l’installation dans les zones pénuriques.

 

Ceci devrait être basé sur un cadastre de la médecine de famille, établi de façon fiable et régulièrement remis à jour.

 

2. La restructuration de la chaîne des soins en Belgique.

 

Domino pense que le médecin généraliste traitant doit occuper une place centrale dans la chaîne de santé. Il doit être, auprès du patient, son premier conseiller et son gestionnaire de soins. C'est pourquoi il doit être le détenteur du dossier médical global, au mieux informatisé, que tous les autres acteurs de la santé alimentent. Il est le centre des relations qui s'échafaudent autour du patient et de ses problèmes, relations avec les acteurs paramédicaux et avec les médecins spécialistes, relations avec les sociétés scientifiques et les universités (pour la formation continue et pour la recherche en médecine générale). Ce type de relations nécessite des parcours de soins, aussi appelés échelonnement incitatifs, qui améliorent la qualité des soins administrés et respectent les astreintes budgétaires dispensées par les pouvoirs publics.

Des propositions sont faites à propos du dossier médical global, du dossier informatique partagé, de l’échelonnement incitatif et de la recherche en médecine

générale.

3. L’amélioration des conditions d’exercice.

 

Domino est soucieuse des conditions de travail des médecins. Un métier aussi passionnant que celui d'un médecin, généraliste ou spécialiste, aussi fondamental pour le bien-être de notre société, ne peut se concevoir qu'avec un minimum de confort. Doivent donc être revus certains concepts qui ont fait leur temps et qui empoisonnent l'existence actuelle du médecin : l'obligation de la visite à domicile, l'obligation de continuation des soins en dehors des heures habituelles de travail, l'accès facile et instantané à une information scientifique rigoureuse, une responsabilisation des comportements de travail qui ne soit plus une épée de Damoclès constamment pendue au-dessus de nos têtes, une simplification des tâches administratives qui détournent trop le médecin de son art.

 

4. L’image du médecin intellectuel.

 

Il faut que, dès demain, le médecin «intellectuel» fasse «jeu égal» avec le «médecin technicien». Des campagnes d'informatisation grand public doivent être organisées dans ce sens.

 

5. Spécificités du médecin spécialiste intellectuel.

 

Le médecin spécialiste, vivant de l'acte intellectuel, peut se retrouver dans la plupart des points discutés plus haut.

 

6. Le syndicalisme médical.

 

La représentation du médecin se fait, par obligation légale, via le filtre de la représentation syndicale. Il est évident de constater le désintérêt actuel global des médecins pour la chose syndicale. Cela ne peut que nuire aux intérêts de toute la profession.

Des propositions sont faites pour bien redéfinir le concept de représentativité, de refinancement des syndicats et du rôle des experts.

Domino, pourtant un syndicat à part entière, multi-disciplinaire et bilingue pour des raisons purement légales, mais pourquoi pas aussi éthiques, opte pour qu'au travers des syndicats (mais aussi les autres sociétés représentatives de la médecine), l'avenir de la médecine intellectuelle, tout particulièrement de la médecine de famille et de ses relations avec les spécialités, soit l'objet d'un large consensus qui transcende les particularismes stériles et les conflits linguistiques, et soit le sujet d'un consensus qui crée LA médecine d'excellence dans la plus grande satisfaction du patient belge, du médecin belge et de leurs représentants politiques, afin que ces derniers prennent à la fois en compte le bien-être du patient, la satisfaction du second et son propre souci économico-budgétaire, celui-ci ne devant jamais prendre le pas sur les premiers aspects cités.

 

Le syndicat DOMINO est multidisciplinaire et bilingue, en partie pour de pures raisons médico-légales en partie pour nombre de motifs éthiques.

Nous tendons à penser que l’avenir de la médecine intellectuelle (notamment l’avenir de la médecine générale et sa relation privilégiée avec la médecine spécialisée) pourrait faire l’objet d’un large consensus qui doit dépasser les frontières artificielles entre les groupes d’intérêt et être plus fort que des intérêts politiques et des frontières linguistiques sans signification.

Notre but ultime est la satisfaction la plus complète possible des patients en  Belgique et, par corollaire, des politiques qui les défendent, parce que ceux-ci constatent que leur préoccupations budgétaires et la planification économique peuvent être réalisées en collaboration avec un interlocuteur correctement honoré et équitablement traité : LE CORPS MEDICAL

 

Ce programme, mieux, cet acte d'espoir, fut rédigé à partir de discussions et réflexions écrites sur les forums Action-Santé, Pro-AMI et MG-Action. Les manifestes de ces deux derniers groupes nous ont fortement inspirés. Nous espérons qu’il fasse oeuvre utile.

                Regardez avec / kijk met 1280 x 1024         webmaster: dominosyndicat@telenet.be         © Domino vzw