HomeStatutsProgrammeRèglementMessagesDirectionCotisationClause de non-responsabilitéLiensContactIndex Documents

StartStatutenProgrammaReglementBerichtenBestuurLidgeldDisclaimerLinkenContactIndex Documenten

 

Le syndicat DOMINO soutient le mouvement de protestation initié par les médecins de Gouvy/Lierneux

Il engage chaque médecin généraliste  à manifester son soutien par tout signe visible

  • se rendre à Gouvy le 21/12 à 14 heures

  • organiser une suspension de visites / consultations en accord avec les confrères de sa localité le 21/12 et le faire savoir aux autorités communales.

  • afficher à sa porte et dans sa salle d'attente un document précisant les motifs de cette action

  •  distribuer à ses patients des tracts expliquant la grande difficulté du médecin aujourd'hui à lui prescrire des médicaments remboursés en accord avec la loi.

DOMINO rappelle les entraves à une bonne pratique de la médecine générale

  • un alourdissement des tâches administratives, accompagné d’une exigence de rigueur tatillonne.

  •  une nécessité absolue de donner la priorité au technique, preuve absolue de la maladie ou de son stade, aux dépens de l’acte médical intellectuel, acte de base dans la prise en charge du patient et de ses problèmes de santé, alors que l’acte technique répété peut s’avérer aussi coûteux que la dépense due au médicament

  • et donc une négation de l’esprit d’à-propos, de l’intelligence,  du bon sens et de l’humanité du médecin

  •  une angoisse perpétuelle de dévier d’un fifrelin des recommandations de bonne pratique qui ont été coulées en textes de lois, alors qu’à l’origine, comme c’est le cas partout ailleurs dans le monde, elles sont un guide à la pratique. Chez nous, dévier légèrement par rapport à ces RBP est punissable par la loi : amendes, contrôles tatillons, retrait de l’accréditation, ce label qui prouve que chaque médecin suit une formation continue du premier jour de sa pratique jusqu’au dernier. Ce retrait, pour des causes aussi futiles, est considéré par tout médecin comme une preuve de déshonneur

DOMINO demande:

  • que  le remboursement conditionné Bf (chap IV) disparaisse pour tout médicament qui ressort de la compétence du médecin généraliste

  •  puisque le ministre a de toute façon le pouvoir de contrôler toutes les prescriptions, que le contrôle ne soit maintenu que chez les praticiens qui   dévient de façon hautement significative des recommandations de bonne pratique, tout en sauvegardant tous les droits à une défense la plus complète possible

  •  nous demandons donc l’arrêt de tout contrôle coup-de-sonde

  • que la loi de responsabilisation soit amendée selon les suggestions du Dr David Simon (voir aussi programme p19-20)

  • que tous ces règlements de prescription et de remboursement soient simplifiés

  • que l’information nous parvienne de façon claire et pratique ; certains d’entre nous, lors d’un entretien en juillet 2005 avec le Ministre Demotte,  avaient souhaité qu’un site web unique, alimenté par les sociétés scientifiques et l’INAMI, affiche clairement toutes les recommandations de bonne pratique belges ou internationales, ainsi que les règles de prescriptions qui en dérivent ; que ce site soit connu de tout médecin belge et  que   chacun de ceux-ci soit averti de toute ajoute ou modification en temps utile.

  •  Nous demandons enfin que les services dits compétents cessent de se tromper systématiquement de cible.

 

                Regardez avec / kijk met 1280 x 1024         webmaster: dominosyndicat@telenet.be         © Domino vzw